Source du document : Couleurs d’école  SNUipp-FSU Haut-Rhin
Document publié le 2020-03-05 10:51:50 © SNUipp-FSU Haut-Rhin



Elèves à besoins particulier et burnout chez les enseignants Publié le: jeudi 5 mars 2020





Lionel Cohen, ancien professeur des écoles en fin de reconversion, mène actuellement une recherche scientifique sur le burnout pour son master 2 à Paris Descartes. Il sera psychologue clinicien en fin d’année, cependant il espère prolonger sa reprise d’études afin d’accomplir une thèse.

Le thème abordé nous est familier puisqu’il s’agit des risques de burnout chez les enseignants accueillant des élèves à besoins éducatifs particuliers.

Sa directrice de mémoire est Émilie Cappe, chercheuse reconnue dans le milieu de l’autisme. Il est officieusement codirigé par Émilie Boujut, également chercheuse renommée, responsable de la spécialisation à Saint Germain en Laye dans le 78.

Les risques de burnout (terme hélas non reconnu par l’Education nationale) sont bien réels et démontrés scientifiquement.

Les effets positifs de ces études commencent à se faire sentir puisque la rectrice de cette académie semble parvenir à intégrer certains éléments de formation spécialisée à la formation initiale.

Convaincu qu’il faudrait aller plus loin encore, et insuffler une dynamique nationale afin de donner les moyens matériels et humains aux enseignants en situation d’inclusion, Lionel Cohen souhaite recueillir des témoignages d’enseignants travaillant avec des élèves présentant un trouble de l’attention et/ou de l’hyperactivité.

Pour nourrir cet article scientifique, ces enseignants doivent exercer durant cette année scolaire auprès d’un jeune avec un diagnostic officiel (cependant une preuve écrite n’est pas exigée).

Cela concerne soit une inclusion en école élémentaire, soit en Ulis école.

Voici le lien de l’étude : https://ceres.parisdescartes.fr/index.php/922936