phone_callback

Recrutement des Psychologues de l’EN : Le symbole ne suffira pas !

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 10 mois

Recrutement des Psychologues de l’EN : Le symbole ne suffira pas !

Le nombre de postes mis aux concours des PsyEN pour 2021 vient d’être publié : 210 postes prévus pour les concours quand il y en avait 300 en 2017. Certes, par rapport à l’an dernier, 10 postes supplémentaires sont prévus : 5 postes pour la spécialité Education, développement et apprentissage (EDA) et 5 postes pour la spécialité Education, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle (EDO). Mais l’investissement est loin d’être suffisant.

10 postes de plus, quand toutes les études reconnaissent les effets psychologiques et sociaux de la crise sanitaire et sociale que nous traversons : augmentation des états anxieux et dépressifs, recrudescence des tensions familiales, phobies scolaires, décrochage, précarité accrue pour de nombreux enfants et adolescents.

10 postes de plus pour prendre en charge le désarroi des élèves et des familles, après le premier confinement, les obstacles majeurs à se projeter dans l’avenir et à anticiper son orientation alors que l’application des réformes et des calendriers se poursuit aveuglément.

10 postes de plus alors que les besoins des enfants et adolescents en situation de handicap et rencontrant des difficultés spécifiques ne cessent de croître, particulièrement en collège.

L’absence de recrutements suffisants, depuis plusieurs années, augmente la part de personnels précaires (jusqu’à 35%), laisse de nombreux postes vacants sur le terrain et ne permet pas aux PsyEN de déployer toutes leurs missions en direction des enfants, des adolescents, des familles et des équipes.

Pour atteindre le seuil de prise en charge des autres pays européens, (un psychologue pour 800 élèves), il faudrait doubler le nombre actuel de psychologues.

Mais le ministère préfère manifestement l’externalisation des prises en charge au développement d’un corps de psychologues spécifiquement formés et qualifiés !

Les PsyEN EDA et EDO du SNUipp-FSU et du SNES-FSU appellent l’ensemble des Psychologues, mais aussi des enseignants et des parents, à faire connaître rapidement au ministre leur opposition à ces choix budgétaires et leurs exigences en termes de recrutements : 250 postes par an dès maintenant !

Paris, le 11 décembre2020