phone_callback

Promotions une nouvelle bombe : les projets de décret et d’arrêté sur l'avancement des prof... ont été publiés

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 10 ans

Promotions une nouvelle bombe : les projets de décret et d’arrêté sur l’avancement des prof... ont été publiés.

C’est un gros morceau bouleversement complètement le fonctionnement de l’avancement puisque c’est l’IEN pour nous, le chef d’établissement dans le second degré qui décideront pour une partie de gain de mois (5 mois ou 2 mois) pour le passage d’échelon. La note pédagogique disparait . Elle est remplacée par un entretien de carrière tous les 3 ans.
Ce bouleversement prendra effet dès la prochaine rentrée. Il met en musique la logique managériale dont rêve l’UMP...

Changer l’évaluation pour bloquer les carrières ?

Dans ce domaine comme dans d’autres, le ministère vise-t-il avant tout les économies ? La question peut être posée en reconstituant le déroulé des carrières tel que le prévoit le projet de décret. Sur ce graphique l’axe de gauche correspond aux années.

A l’ancienneté, dans le système actuel il faut 12,5 ans pour atteindre le 8ème échelon. Il en faudra 15 avec le nouveau. Au grand choix, une carrière théorique dure 16 ans et 9 mois aujourd’hui. Elle nécessiterait 25 ans avec la nouvelle évaluation. C’est une énorme masse salariale d’économie potentielle et un coup d’arrêt à l’augmentation de la masse salariale par l’effet GVT.

Le SNUipp - FSU reviendra longuement sur ce recul historique.