phone_callback

Mutations non satisfaites : les enseignants sont invités à s'adresser au ministre.

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 11 ans

Communiqué de presse du SNUipp-FSU national.

Mutations non satisfaites : les enseignants sont invités à s’adresser au ministre.

Le SNUipp-FSU invite les enseignants qui n’ont pas obtenu leur permutation à s’adresser directement au ministre. Il propose aussi des pistes pour améliorer le système.

Les résultats des mutations interdépartementales, auxquelles plus de 17 000 enseignants des écoles ont participé, suscitent de nombreux mécontentements, voire des situations de détresse. En effet, le taux de satisfaction a encore baissé : 29,20 % de candidats obtiennent satisfaction cette année contre 37,08 % en 2010, 35,74% en 2009 et surtout 45,76 % en 2004. (Les détails : http://www.snuipp.fr/Mutations-inter-departementales).

Depuis plusieurs années, les représentants du personnel du SNUipp-FSU alertent sur les modalités retenues et dénoncent l’absence de concertation tant dans l’établissement des règles que dans le contrôle des opérations.

Il propose aux candidats n’ayant pas obtenu satisfaction un modèle de lettre à envoyer dès à présent au ministre. Il s’agit de demander au ministre d’ouvrir rapidement des discussions avec les élus du personnel afin d’identifier les raisons qui ont conduit à ce fiasco.

Dans un premier temps, des corrections doivent être apportées, notamment lors des ineat-exeat (phase d’ajustements des mutations interdépartementales), pour favoriser la mobilité des personnels. Il s’agira aussi de remettre à plat des règles de mutation avec un objectif : améliorer des résultats aujourd’hui calamiteux.

Paris, le 22 mars 2011