phone_callback

Message de Roland Braun aux écoles du Haut-Rhin

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 10 ans

Message de Roland Braun aux écoles du Haut-Rhin

Bonjour à tous,

Je me suis fait discret ces derniers mois, mais peut-on se taire face à la catastrophe qui s’annonce pour la rentrée scolaire prochaine ?

108 postes supprimés dans le Haut Rhin et autant dans le Bas Rhin !

Cette fois, l’administration taille dans le vif et tout le monde éducatif sera touché, vous d’abord, les collègues, mais les enfants directement par ricochet, et surtout les plus fragiles, ceux qui ont le plus besoin de l’école.

Cela signifie, et vous le savez,

- des classes surchargées,

- des absences non remplacées, malgré la mise en place de la journée de carence pour vous décourager d’être malades.

- ..... (vous complèterez vous-mêmes)

55 postes de RASED supprimés dans le Haut Rhin - j’ignore les chiffres du Bas Rhin mais il ne sont vraisemblalblement pas meilleurs que dans le Haut Rhin.

Cela signifie, et là encore vous le savez,

- 1 maître E pour 1000 élèves

- plus de soutien, plus d’interlocuteurs face à la grande difficulté de certains de vos élèves.

Vaut-il encore la peine pour un maître spécialisé de demander un poste dans ce qui reste des RASED et qui n’est là que pour permettre au gouvernement de dire "Mais non, nous ne supprimons pas les RASED !"

Croyez-vous vraiment, vous les spécialis és, que vous pourrez faire autre chose que de jouer aux pompiers ?

Cette tâche sera-t-elle gratifiante pour vous et utile pour les élèves ?

Je me pose la question et je vous la pose !

Et que nous propose notre administration ?

Faites des stages de remise à niveau pardi !

Après les CM, maintenant les CP et les CE1 (à quand les stages de remise à niveau pour les maternelles ?) ; cela remplacera aisément les RASED !Vous y croyez, vous ??

Il y a quelques années, lorsque le démantèlement de l’école publique a démarré, j’avais diffusé un texte intitulé "C’est décidé, j’entre en résistance !"

Aujourd’hui, la situation s’est dramatiquement aggravée, et même si je ne suis plus actif, mon engagement pour l’Ecole n’a pas faibli et je vous interpelle à nouveau aujourd’hui !

Résistez !

Ne cédez pas à l’abattement, ne vous résignez pas !

Soutenez les syndicats, aussi critiques que vous puissiez être envers leurs actions : il ne sont que ce que vous en ferez !

Refusez les stages de remise à niveau, ne vous laissez pas acheter pour quelques centaines d’euros !

Expliquez la réalité aux parents pour qu’ils se mobilisent et refusent d’inscrire leurs enfants à ces stages qui ne sont que des alibis - et vous le savez bien !

Rencontrez-vous pour échanger et faites travailler votre imagination pour trouver de nouvelles formes de résistance !

Les seules luttes perdues sont celles qui ne sont pas engagées !

Vous me trouverez à vos côtés

Roland BRAUN

Ancien directeur à l’école Saint Exupéry de Colmar

PS. Merci aux directeurs de diffuser cet appel aux collègues.