phone_callback

Loi Rihlac : quel fonctionnement pour quelle école ? Prendre la bonne direction

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 22 jours

Attaque du statut du fonctionnaire, volonté d’imposer un échelon hiérarchique, normalisation des pratiques enseignantes, imposition des contrats locaux d’accompagnement pour obtenir des moyens : le gouvernement Macron impulse avec son discours de Marseille et la loi Rilhac la mise en oeuvre d’un système scolaire libéral.

Conséquences sur le fonctionnement des écoles, sur la liberté pédagogique et sur la réussite des élèves ?

Décryptage et propositions du SNUipp-FSU ci-dessous.

Fichier lié à l'article