phone_callback

Formation des enseignants : L'abandon de l'Etat analysé par André OUZOULIAS

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 11 ans

Formation des enseignants : L’abandon de l’État analysé par André OUZOULIAS

Professeur en IUFM, André Ouzoulias analyse sur le blog de Luc Cédelle la réforme de la formation des maîtres. " Dans quelque temps, quand on aura pris la mesure du désastre entraîné par cette mastérisation-là ou si une nouvelle majorité veut remettre l’ouvrage sur le métier, il faudra reconstruire quelque chose… Il n’y a plus de cadre national pour la formation des maîtres à l’université. Le désengagement de l’État dans la formation initiale est désormais acté d’un point de vue juridique… Il pourrait s’agir de l’acte politique le plus marquant de la réforme : l’État renonce à dire comment il conçoit la formation des enseignants à l’université, quelles finalités il lui fixe… On peut s’étonner que cet événement n’ait donné lieu à aucun écho médiatique et que les syndicats aient réagi plutôt mollement. Pas même une question écrite d’un député obligeant le ministre à s’expliquer sur ce point…" Trois entretiens à découvrir.

- Sur le blog de Luc Cédelle 1ère partie de l’interview

- Sur le blog de Luc Cédelle 2ème partie de l’interview

- Sur le blog de Luc Cédelle 3ème partie de l’interview

- Sur le site du café pédagogique : "Mastérisation" de la formation des enseignants : la double charlatanerie de l’anxiolytique gouvernemental