phone_callback

Évaluations nationales Garder la maîtrise des pratiques pour lutter contre les inégalités scolaires

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 30 jours

Évaluations nationales

Garder la maîtrise des pratiques pour lutter contre les inégalités scolaires

Des évaluations nationales standardisées sont imposées depuis quatre ans à tous les élèves de CP et de CE1, malgré critiques et oppositions
de la profession, d’une bonne partie de la recherche et des mouvements pédagogiques. Et le fait que, selon la DEPP, 78 % des PE n’y trouvent que la confirmation de difficultés déjà repérées n’y change rien.
Cette dernière année, on constate une nouvelle augmentation des inégalités entre REP + et hors-REP. Ces évaluations, qui sont avant
tout des outils de pilotage qui visent à contrôler les contenus et les pratiques des enseignant·es, tournent ainsi le dos à ce qui devrait être une priorité, le renforcement de la professionnalité enseignante. Il serait donc vital de développer et renforcer les compétences professionnelles des PE et des équipes pour les aider à mieux construire les situations d’apprentissage en fonction des réalités des classes.

Tout l’enjeu de la période est là : faire en sorte que les évaluations imposées ne déterminent pas ce qu’il se passe dans les classes.

L’analyse ici.