phone_callback

A force de frôler le ridicule, on finit par tomber dedans - Eveline CHARMEUX

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 7 ans

A force de frôler le ridicule, on finit par tomber dedans

Eveline CHARMEUX

mardi 16 septembre 2014

Et ça fait mal, surtout aux enfants...

Quand les neurosciences s’emparent de la pédagogie, elles ne sont plus seulement ridicules, elles deviennent dangereuses, scandaleuses, manipulant des enfants comme des cobayes, auxquels on inflige des traitements qui feraient hurler Brigitte Bardot, s’il s’agissait de bébés phoques. Hier soir, au JT de 20h, on a atteint les sommets de l’aberration et du non sens, pour démontrer des contre-vérités ahurissantes.

LIRE la suite