Source du document : Actualités  / Archives des actualités  SNUipp-FSU Haut-Rhin
Document publié le 2012-05-09 17:48:06 © SNUipp-FSU Haut-Rhin



Evaluation des enseignants : le nouveau gouvernement abrogera le décret Publié le: mercredi 9 mai 2012





Évaluation des enseignants : le nouveau gouvernement abrogera le décret.

Publié en force mardi 8 mai 2012, le décret réformant l’évaluation des enseignants sera abrogé. C’est ce qu’a indiqué l’équipe Hollande hier mercredi 9 mai. Le SNUipp demande la remise à plat de ce dossier.

Mardi 8 mai, alors même que le résultat des élections présidentielles était scellé, le gouvernement de François Fillon a publié au journal officiel le décret portant application de la réforme de l’évaluation des enseignants. Ce texte très critiqué et massivement rejeté par les syndicats sera abrogé « dès la prise de fonction de François Hollande et la mise en place du nouveau gouvernement ». C’est du moins ce qu’a déclaré mercredi 9 mai, Vincent Peillon. Depuis qu’il avait été présenté, ce projet avait été vivement critiqué par les syndicats. Principalement fondé sur un entretien individuel hors la classe entre l’enseignant et sa hiérarchie, il visait d’avantage à veiller au respect des injonctions ministérielles qu’à la qualité de l’enseignement. Il se traduisait également par une modification du mode d’évolution des carrières professionnelles, ralentissant la progression de chacun et donc de sa rémunération.

Remettre à plat le système d’évaluation

On se souvient que le 8 mars dernier, une large intersyndicale avait boycotté une réunion devant débattre du projet de texte, ce qui avait entraîné son renvoi au 15 mars. Luc Chatel a finalement fait le choix de publier le décret le 7 mai. « C’est un passage en force alors que nous sommes dans une période de transition », a estimé Sébastien Sihr, le secrétaire général du SNUipp-FSU. Pour le syndicat, cette abrogation devra permettre de remettre ce dossier à plat car compte tenu du manque de transparence de l’ancien système, le SNUipp reste favorable à l’ouverture de discussions sur le système d’évaluation des enseignants.