Accueil
sg sd
Le SNUipp 68 Actualités Outils pratiques Carrière Carte scolaire
CAPD Débuts de carrière Archives des actualités Les Retraites en question
id

SNUipp-FSU Haut-Rhin



Accès Rapide

Accueil du site
Plan du site
Les nouveautés

Accès par thèmes




Vous pouvez vous déplacer dans le site à l'aide des liens ci-dessous.

Vous êtes actuellement dans la rubrique : Actualités  / Actualités 2019 2020 

Imprimer l'article


Propositions et remarques FSU sur le déconfinement progressif à partir du 11 mai 2020

Publié le: dimanche 26 avril 2020

rien
rien

Propositions et remarques FSU sur le déconfinement progressif à partir du 11 mai 2020

Quelle que soit la date officiellement annoncée, la sécurité sanitaire est un préalable à toute rentrée des personnels et des élèves. Si toutes les conditions ne sont pas réunies, le déconfinement ne pourra se faire, sous quelle que forme que ce soit. La date du 11 mai doit donc être dès maintenant « désacralisée », tant auprès des professionnels de l’Éducation Nationale que des familles. En effet, elle génère beaucoup de peur et d’angoisse dans les professions et chez les familles.

Pour la FSU, il y a en effet une contradiction de plus dans la communication du gouvernement : le 12 mars le Président de la République expliquait que les enfants et les jeunes étaient des véhicules performants du virus, et le 13 avril, alors même qu’il donne un temps long au confinement, il décide que les crèches, écoles, établissements scolaires rouvriront au public le 11 mai, sans grande précision certes, mais sans non plus qu’une telle perspective n’ait été évoquée avec les organisations syndicales représentant les personnels concernés.

Or, s’il est un premier bilan de la période récente, c’est qu’il est nécessaire pour aborder le déconfinement de rétablir une confiance sérieusement écornée par des communications parfois à rebours de la réalité. La première chose est d’assumer une totale transparence sur le risque sanitaire qui sera celui des prochaines semaines, y compris l’incertitude qui peut exister. Les éléments qui définiront le risque sanitaire comme les questions non résolues font partie des éléments d’appréciation qui doivent guider l’effectivité de telle ou telle décision. Les personnels ont montré leur attachement à leurs missions et fait la démonstration de leur sens de l’intérêt général, ils n’ont pas besoin d’injonctions pour travailler à la perspective d’un déconfinement mais de tous les éléments pour le mettre en œuvre. Or, s’il apparaît qu’il faudra vivre encore un certain temps avec la menace et le risque du virus, il convient de leur faire confiance et de donner tous les moyens nécessaires à l’exercice de leurs missions, dans les modalités qui seront raisonnablement possibles, respectueuses de la santé et de l’objectif d’éradiquer l’épidémie.

La FSU insiste donc sur le besoin d’un protocole national pour éviter des interprétations locales des consignes de sécurité. De nombreuses initiatives locales apparaissent, de la part aussi bien des administrations déconcentrées, des chefs d’établissements ou de collectivités territoriales. Les normes pédagogiques de la reprise progressive ne peuvent être définies au niveau local, encore moins par les collectivités territoriales.

Si le plan de reprise progressive est présenté d’ici 10 jours, des points réguliers avec les organisations syndicales devront être faits au niveau national, en fonction de l’évolution de l’épidémie, notamment début mai.

Les préalables

• présenter devant le Parlement un avis du conseil scientifique attestant de la non-dangerosité globale à la date du déconfinement, précisant les conditions nécessaires de cette dernière pour limiter drastiquement le risque sanitaire ;

• soumettre le déconfinement à la possibilité de tester massivement les adultes et les élèves au-delà des personnes présentant des symptômes : tout personnel ayant un doute quant à son exposition doit avoir la possibilité de se faire dépister ;

• soumettre le déconfinement à la capacité hospitalière réellement et immédiatement disponible autour des écoles et établissements ;

• soumettre le déconfinement à la capacité des collectivités territoriales de garantir les missions leur revenant dans le respect de la santé de leurs personnels dans les écoles et établissements ; l’État doit pouvoir, le cas échéant, assurer les péréquations nécessaires ;

• désinfecter des écoles et établissements, notamment ceux qui ont accueilli les enfants de soignants ;

• désinfecter des internats ayant accueilli d’autres publics depuis le 17 mars ;

• équiper en matériel de protection les personnels et le public : masques, gel hydroalcoolique, savons, essuie-mains jetables, gants, lingettes de désinfection ;

• former les personnels aux principes et mises en œuvre pratique des activités compatibles avec les gestes barrières, des distances physiques à respecter et des pratiques d’entretien de la désinfection des espaces pédagogiques et de travail.

Le déconfinement progressif doit être envisagé en pleine compatibilité avec les capacités de productions et de livraison connues du matériel nécessaire à ces opérations.

Les instances représentatives des personnels, les CT et les CHSCT, aux niveaux national, académique et départemental devront être consultés sur la réouverture des établissements qui relèvent de leur périmètre géographique et des conditions de celles-ci.

Dans les EPLE, les représentants des personnels devront être associés aux discussions sur les modalités de réouverture au public (CA et/ou CHS).

Les personnels et les élèves

Les personnels et élèves à risque en raison d’une pathologie doivent être exemptés de tout retour en présentiel. De ce point de vue, la liste de pathologies fournie par la DGAFP doit s’imposer à tous sans qu’aucune interprétation locale ne vienne la contredire. Le ministère doit prévoir un protocole clair (qui décide du statut de l’agent, de quelle manière, etc.) et celui-ci devra être diffusé à l’ensemble des personnels concernés en amont pour éviter les tensions constatées en mars. Les personnels doivent pouvoir savoir clairement s’ils sont en ASA, en télétravail...

Un protocole à destination des élèves et des familles doit aussi permettre de protéger les usagers à risque. Celui-ci doit aussi être diffusé aux familles. Les personnels et élèves qui ont des personnes à risque dans leur entourage doivent également pouvoir être exemptés d’activités professionnelles sur le lieu de travail afin de limiter les risques d’exposition. Les personnels concernés doivent pouvoir avoir accès aux outils nécessaires mais également à un accompagnement tant professionnel que psychologique.

Concernant les personnels qui ont contracté le coronavirus (testé ou fortement présumé du fait des symptômes) ou qui pensent avoir été exposés, il est essentiel qu’ils et elles puissent avoir garantie qu’ils et elles ne soient plus contagieux-ses. L’accès aussi massif que possible aux tests de dépistage doit être prévu comme une des conditions inscrites dans le protocole.

Les droits à ASA pour garde d’enfants des personnels doivent être respectés tout au long du processus de déconfinement et donc leur service doit pouvoir être organisé en tenant compte de celui-ci.

Quelle articulation entre travail en présentiel et travail à distance ?

Dans les services, l’articulation travail en présentiel, télétravail doit permettre de limiter l’exposition des personnels ; il doit aussi être réfléchi pour limiter au maximum l’exposition des personnels, notamment dans les transports en commun.

Les personnels qui vont reprendre avec quelques élèves devront-ils aussi assurer la « continuité pédagogique » à distance avec leurs autres classes ? Pour la FSU, la poursuite simultanée d’une activité d’enseignement en présentiel sur l’ensemble du temps scolaire et de l’organisation de l’enseignement à distance est impossible et ne peut être demandée.

Les élèves qui vont reprendre auront donc nécessairement moins d’heures que sur un emploi du temps normal puisqu’il va falloir diminuer les effectifs présents.

Concernant la situation des AESH et des élèves en situation de handicap : les AESH sont proches des élèves qu’ils encadrent, comment garantir la santé et la sécurité des élèves et des AESH sans exclure les élèves en situation de handicap du processus de déconfinement progressif ?

Concernant les transports scolaires : s’ils ne sont pas directement sous la responsabilité du ministère de l’Education nationale, il est nécessaire de mener un travail commun avec les collectivités territoriales responsables pour assurer les conditions de sécurité des élèves concernés (horaires adaptés, rotation, etc.). De nombreux élèves prennent les transports en commun : bus, RER/TER. Le processus de déconfinement devra donc être aussi pensé en fonction des contraintes des transports en commun pour limiter l’exposition de ces élèves et donc ne pas rouvrir des chaines de transmission du virus.

Concernant le retour des élèves dans leurs familles : les élèves devront se conformer à quelques gestes barrières d’hygiène et de désinfection (lavage de mains, etc.) avant de sortir de l’école ou de l’établissement.

Concernant les personnels venant en transports en commun : bus, TER, RER, métro ou en covoiturage. Leur situation et leur disponibilité, fortement liées à l’évolution des transports en commun, doit être prise en compte dans le protocole de déconfinement.

Les locaux

• Les internats doivent faire l’objet d’une attention particulière : ils ne peuvent être ouverts normalement dans le contexte actuel, la distanciation 24 heures sur 24 apparaissant difficilement possible. Quelles solutions pour les élèves concernés ?

• Les salles de classe doivent être réaménagées pour permettre la distanciation entre les élèves. L’espacement entre les tables et un élève par table doivent faire partie des préconisations. De même, il importera d’avoir le nécessaire pour garantir tout au long des temps d’occupation les conditions d’hygiène des locaux utilisés.

• Il importe de prévoir un protocole sanitaire particulier pour les salles des enseignements de certaines disciplines : enseignement industriel, éducation musicale (désinfection régulière des instruments de musique), arts plastiques, arts appliqués, ateliers de la voie professionnelle...

• Et d’une manière générale, il faut aussi prévoir un protocole de désinfection régulière des locaux, en particulier des salles utilisées : tables ordinateurs des salles, etc.

• Des gants et du matériel de désinfection doivent être à disposition des enseignant-es dans les salles de cours lorsqu’il y a changement d’utilisateur du matériel informatique et que soient prévus les gestes barrières nécessaires avant utilisation.

• Dans les services administratifs, à tous les niveaux, les bureaux et espaces de travail doivent être réorganisés pour garantir les distances nécessaires entre les postes de travail.

• Dans les autres lieux de vie et d’études des établissements, CDI, vie scolaire, foyer, infirmerie... En plus des moyens nécessaires à la préservation de l’hygiène de ces lieux, les dispositions nécessaires au respect des gestes barrières et de la distanciation sociale doivent être clairement formulées : Nombre limité d’élèves présents et protection des personnels (professeurs documentalistes, CPE, AED, infirmières...).

• Dans les cas de la demi-pension : il importe de fixer un nombre maximal d’élèves présents à la cantine et de réorganiser les espaces de restauration pour permettre la distance physique nécessaire entre les commensaux. En fonction du nombre d’élèves présents dans l’établissement, il peut être prévu d’élargir les horaires de service, dans le respect du temps de travail des agent-es. Préparation de paniers-repas ou de plateaux-repas autant que possible pour éviter les contaminations dans les self-service.

• Dans les couloirs, cours de récréation : il faudra que soient fixées les règles définissant le nombre maximal et impératif d’élèves en circulation en même temps dans l’école ou l’établissement. Il importe de limiter le nombre de croisements et de contacts et donc éviter les changements de salle fréquent des élèves : il peut être envisagé que ce soient les professeurs et non les élèves qui changent de salle, par exemple. Ceci passe aussi par une réflexion sur des temps de pause différenciés pour permettre aux élèves de s’aérer et de se laver les mains en se croisant au minimum.

• Aux abords des écoles et établissements, notamment aux arrêts de transports scolaires, il importe de prévoir la mise en place des mesures nécessaires pour assurer la distanciation sociale, notamment par les signalétiques adaptées et l’information régulière des élèves.

L’organisation pédagogique

Aucune réunion en présentiel avant le 11 mai ne doit être imposée.

À partir du 11 mai, dès que la situation sanitaire rendra le déconfinement envisageable, avant toute arrivée des élèves, dans quelque configuration que ce soit, des échanges entre les personnels devront être organisés en respectant les distances physiques nécessaires pour préparer la réouverture au public. Après le 11 mai, si les conditions sanitaires ne sont pas encore remplies, ces temps d’échanges doivent être soit reportés à un moment où la situation se sera améliorée, soit se faire sous forme dématérialisée (type classe virtuelle). Lorsque les conditions du déconfinement progressif sont remplies, le retour des élèves doit être organisé selon les modalités discutées par les équipes. Il importe de prévoir de commencer par un temps d’accueil fait par les équipes pluriprofessionnelles comportant notamment des PsyEN, infirmières, assistant-es de service social, etc.)

Il est essentiel de clarifier les objectifs de la réouverture des écoles et des établissements : du fait de la progressivité du déconfinement, du nombre d’élèves concernés et surtout du contexte, il ne peut s’agir de reprendre les cours comme si de rien n’était. La priorité est la reconstruction du lien pédagogique, notamment pour les élèves décrocheurs. Il s’agit plutôt de faire le bilan de l’enseignement à distance et d’envisager les suites en présentiel. Un discours très clair doit être tenu : il ne s’agit pas de s’engager dans une course aux programmes ou à l’évaluation. S’il y a de petites évaluations, elles ne doivent pas compter pour les examens (DNB, bac).

Il faut également :

• renforcer massivement les équipes pluriprofessionnelles à court et moyen terme ;

• annuler les oraux de français pour des raisons sanitaires et pédagogiques ;

• préparer la rentrée de septembre à tous les niveaux, dans les écoles, les EPLE comme au niveau national ; il importe notamment d’engager un travail sur les programmes, avec un allègement transitoire pour cette cohorte ;

• pas de sanction ou d’appréciation quant à l’assiduité : devant les situations diverses et complexes, tous les élèves ne pourront pas venir dans les écoles ou établissements ; pour exemple, si les internats restent fermés, des élèves ne pourront pas être présents toute une semaine ;

• pas de PFMP d’ici la fin de l’année scolaire : celles prévues initialement à cette période sont annulées définitivement ;

• pas de passage de la certification SST sans masques, gants...

Enfin, les PsyEN ont déjà l’expérience de l’intervention dans des cellules psychologiques lors d’évènements traumatiques. Il faut s’appuyer sur ces personnels dans les établissements pour faire une première évaluation de l’état des besoins en équipe, et examiner en réunion de CIO, en réunion de RASED , les PsyEN disponibles pour y répondre sur la base des compétences spécifiques des personnels. Ces organisations locales au niveau des établissements, articulées avec le rôle des équipes pluri-professionnelles, peuvent être élargies par l’intervention de PsyEN du bassin ou du département quand cela s’avère nécessaire en lien avec les dispositifs de soutien psychologique organisées au niveau départemental et académique.

De même, il faut pour la rentrée prochaine abonder les postes et recrutements pour permettre des modalités d’apprentissage diversifiés nécessaires après le creusement des inégalités.

Les conditions inégalitaires de l’enseignement à distance ont été tout particulièrement défavorables aux élèves des milieux populaires. Elles doivent donner lieu à une analyse capable d’identifier les moyens nécessaires notamment dans les zones d’éducation prioritaires pour compenser ces inégalités.

Courrier envoyé au 1er ministre

rien
Permutations rentrée 2020 : e dossier
Rendez-vous de carrière et Appréciation Finale : les modèles de recours
Modalités de reclassement d’échelon des professeurs des écoles stagiaires nommés au 1er septembre 2019
Votes internes FSU et SNUipp-FSU
La FSU 68 et le SNUipp-FSU 68 engagés dans l’action !
Des RIS, des RIS, des RIS
Formation continue pendant les « périodes de vacance des classes »
ISAE pour les DACS : première bataille gagnée par le SNUipp-FSU
MOBILISATIONS POUR LE CLIMAT 20 ET 21 SEPTEMBRE
Liste arrêtée des cités éducatives
Compte-rendu du CTM du 17 septembre 2019 Déclaration FSU - Points concernant le 1er degré
La retraite par points : ça fait mal aux PE !
Courrier d’alerte sur le manque d’AESH : le SNUipp-FSU 68 s’adresse à la Rectrice
Un ministre ne doit pas instrumentaliser la laïcité
Appréciation finale Rendez-vous de carrière
Un drame et des questions
Rendre hommage à Christine RENON
Rendre à Christine Renon l’hommage qu’elle mérite
INSCRIPTIONS A LA SESSION 2020 DU CAPPEI (CERTIFICAT D’APTITUDE PROFESSIONNELLE AUX PRATIQUES DE L’EDUCATION INCLUSIVE)
COMMUNIQUÉ INTERPRO SUR LA RÉFORME DES RETRAITES
Plus jamais ça !
En mémoire de Christine Renon...obsèques du jeudi 3 octobre
Mercredi 9 octobre 2019 à Mulhouse : Soutien aux décrocheurs
Mails aux écoles du vendredi 4 octobre 2019
Madame la Rectrice, souhaitez-vous museler les Comités d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail ?
Gestion rénovée des pensions de retraite : droit à l’information, rectification des données, demande de retraite
17 octobre : Journée mondiale du refus de la misère 2019 « ENGAGEZ-VOUS POUR MES DROITS ! »
Direction d’école et souffrance au travail : Alerte sociale déposée par l’intersyndicale
POUR LES RETRAITÉ.ES L’AUSTÉRITÉ CONTINUE
Avis d’ouverture au CAFIPEMPF - session 2020
Ouverture Concours certification complémentaire des enseignants-Inscriptions au CAFIPEMF -session 2020
Revaloriser les salaires des personnels de l’Éducation : urgence !
Mail aux écoles et aux collègues du vendredi 11 octobre 2019
Indemnité GIPA « garantie individuelle du pouvoir d’achat » 2019
ISAE pour les DACS : le ministère utilise la manière forte et montre son mépris des personnels
#IlsSontOùNos300€ ?
« Le pilotage des classes dédoublées 100% de réussite en CP et CE1 »
RIS Direction et fonctionnement de l’école
Des Droits pour les peuples et des règles pour les multinationales
Mail aux écoles et aux collègues du mardi 15 octobre 2019
Retour des documents : PPMS mis à jour, enquête flash et RETEX
Mulhouse : les écoles « orphelines » (EM porte du miroir et EE Kléber) doivent intégrer l’éducation prioritaire
Congrès départemental de la FSU68 jeudi 21 et vendredi 22 novembre 2019
Le 6 novembre : partout, dénonçons les conditions de travail dégradées des personnels
Observatoire du métier enseignant
Les retraites, un choix de société !
Observatoire du métier enseignant
Qui pose le problème des accompagnatrices voilées ?
Retraites : comprendre la réforme Macron, lutter avec la FSU pour développer les solidarités
Mail aux écoles et aux collègues du lundi 4 novembre2019
Assurance chômage : Réforme inacceptable pour la FSU !
Evaluations CP-CE1 : un moment historique ?
Education prioritaire : Besoin d’ambition !
Création des contrats de préprofessionnalisation au bénéfice des assistants d’éducation
5 Décembre 2019 : Tous en GREVE !! 113 écoles fermées !
Permutations Rentrée 2020 : Le calendrier
souffrance au travail : lettre à Christine
Direction et fonctionnement d’école : Point sur les réunions de circonscription directeurs-trices-IEN
Direction et CTM du 13 novembre : Quand on a que des mots...
Direction d’école (questionnaire ministériel) : pour quoi faire ? qu’en faire ? décryptage
PE ex-instit et retraite : comment garder le bénéfice de la limite d’âge ?
DSDEN 68 circulaires : Affectation sur poste adapté des enseignants du premier degré – Rentrée scolaire 2020
Réforme des retraites : quelques bonnes raisons de faire grève le 5 décembre
mail du vendredi 15 novembre 2019
Dis quand traverseras-tu ? - Les Goguettes (en trio mais à quatre)
Communiqué intersyndical : NOUS NE SIÉGEONS PAS AU CONSEIL COMMUN
Marchons contre les violences sexistes et sexuelles le samedi 23 novembre 2019
Direction d’école : encore loin du compte
Changement de département rentrée 2020
Education prioritaire : Rapport « Mission territoire et réussite » Azéma-Mathiot
mail du vendredi 22 novembre 2019
Réforme des retraites : la remise en cause des droits non contributifs
Direction d’école : pour des mesures ambitieuses
Rapport du COR : un prétexte pour des mesures régressives avant même la retraite par points
Laïcité à l’école : quelques rappels
Le 5 décembre en grève et dans la rue
Direction d’école : le SNUipp FSU 68 écrit à la DASEN
Circulaire : Candidature à l’inscription sur la liste d’aptitude dans un emploi de directeur d’école à 2 classes et plus - Rentrée 2020
Mail aux écoles et aux collègues du jeudi 28 novembre 2019
Grève retenue sur salaire et arrêt Omont
Lancement pétition « Pas de mise en place de la réforme de la forma-tion des enseignant.es à la rentrée 2020 ! »
La FSU dénonce la suppression de l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement.
La réforme des retraites pénalisera encore plus les femmes
La maternelle que nous voulons
SNPI-FSU Revue n°109 (septembre 2019) Éducation prioritaire
Guide CHSCTA Alsace "Harcèlement au travail"
5 décembre : Les AESH n’ont pas à être réquisitionné.es pour le service minimum !
Protocole de traitement d’une alerte suicidaire (CHSCTA Alsace)
Remontée du tableau d’émargement "absence de service fait" à compléter suite à une grève
Déclaration d’intention de faire grève reconductible
Lundi 27 janvier 2020 Stage : Ecole et migrations - Accueillir les enfants d’ailleurs
Déclaration d’intention de faire grève
Grève : tableau de remontée de services faits ou non faits
réforme des retraites : continuons l’action
Après le 5 décembre : déterminé·es pour gagner !
Réunion intersyndicale au sujet de la direction avec la DASEN
Mail aux écoles et aux collègues du lundi 9 décembre 2019
Manifestation du 10 décembre 2019
EMR (Équipe Mobile Ressources)
Trois guides pour aider les personnels à adopter les bons réflexes en cas d’agression ou de plainte
Retraite : des annonces qui renforcent la détermination des enseignant-es
Promesses de noël sur les retraites = Arnaques
Si vous avez envoyé votre déclaration mais que vous n’avez pas fait grève
Réforme des retraites : Stage syndical le jeudi 6 février 2020
Journée massive de grève et de manifestation : mardi 17 décembre
Stage de formation syndicale : le travail contrarié de la direction d’école
mail aux écoles du vendredi 13 décembre
Réforme des retraites : mobilisons-nous massivement mardi 17 décembre
Circulaire : demande de disponibilité, de congé de non-activité, de congé parental, de détachement - année scolaire 2020/2021
Manifestation du 17 décembre et sa suite le samedi 21 décembre
Dotations académiques Rentrée 2020 : Vague de froid attendue !
Jour de carence, modification : non application du jour de carence aux congés de maladie ordinaire des collègues ayant déclaré leur état de grossesse.
INTERPRO DU 17 DECEMBRE ET RENCONTRE AU MEN SUR LES COMPENSATIONS
Il est urgent de reconnaître professionnellement les AESH !
Contre la réforme des retraites : Rendez vous le 28 décembre et nouveau temps fort le 9 JANVIER !
Vous voulez une retraite décente ? Envoyez vos vœux gratuitement !
Vendredi 24 janvier 2020 : contre la réforme des retraites, la lutte continue TOUS en grève !!
Mardi 31 mars 2020 : la déclaration d’intention de grève
« La réforme des retraites pénalisera encore plus les femmes »
Analyse Retraite par le comité de mobilisation de l’INSEE
Retraite par points : régression sociale pour toutes et tous, les femmes en 1ere ligne !
Retraites : BlackRock souffle ses conseils pour la capitalisation à l’oreille du pouvoir
Retraites : Édouard Philippe s’obstine !
Note FSU réforme des retraites : Point d’étape sur le projet du gouvernement à la fin décembre 2019
Retraite par points : évaluer le montant de sa pension
CHSCT : « On a toujours cherché à nous freiner »
Suicide de Christine Renon : le lien avec le travail reconnu
Retraites ; Vos questions, nos réponses : revalorisation, situation des femmes, valeurs du point, PE nés avant ou après 1975...
Pétition pour le retrait de la réforme Macron
Carrière : Nouvelles grilles indiciaires au 1er janvier 2020, rémunérations, indemnités...
Direction : la feuille de route est tracée
Circulaire : congé de formation professionnelle pour l’année scolaire 2020/2021
Mail aux écoles et aux collègues du jeudi 9 janvier 2020
Communiqué intersyndical, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF et UNL : Jusqu’à la victoire
Décret modifiant la durée de contrat des AESH
Permutations 2020 : vérifiez votre barème
Lettre commune « Évaluations CP CE1 »
DES ACTIONS MULTIPLES POUR ÉLEVER ENCORE LE RAPPORT DE FORCES
Toutes et tous en grève vendredi 24 janvier
Notes de services HC et Classe Exceptionnelle 2020 : très peu de changements.
Rupture conventionnelle dans la Fonction Publique
Échanges et actions de formation à l’étranger pour les enseignants – année 2020-2021
Eléments d’analyse sur la réforme et projet de lois sur le système universel de retraites
DSDEN 68 circulaires : Stage de préparation au CAPPEI année 2020-2021
Un 24 massif et déterminé pour le retrait
DPE rectorat circulaires : Avancement à la Hors Classe des professeurs des écoles au titre de l’année 2020
DSDEN 68 Circulaires : Echange franco-allemand - Rentrée 2020
Stage syndical mardi 26 mai 2020 avec Philippe CHAMPY : "LES NEUROSCIENCES"
Rémunérations et salaire
Nos mobilisations seront victorieuses !
Mail aux écoles et aux collègues du vendredi 24 janvier 2020
A cause de macron ................ les belles et rebelles militantes du SNUipp-FSU se mobilisent à Mulhouse
Le gouvernement a balladé les enseignant.es et les chercheur.ses
Revalo : pas d’entourloupe !
Les évaluations de mi-cp
Le 6 février, mobilisé-es et toujours aussi déterminé-es
réforme des retraites : le 6 février, tous en grève et à la manifestation
Tribune : Sylvain Grandserre : Un appel pour une éducation nationale exemplaire
Journée de grève suite au suicide de Christine Renon...
Mail aux écoles et aux collègues du lundi 3 février 2020
RIS UPE2A
Répression : les dérives doivent cesser, le mouvement social doit pouvoir s’exprimer.
Le retrait, point
CTMEN du 5 février 2020 : Déclaration liminaire de la FSU
500 M€ à l’éduc : un leurre de revalorisation... sous contreparties
DSDEN circulaires 68 : Temps partiel
Mise en PIAL rentrée 2020 : consigne syndicale
CAPD du 14 février 2020 : compte rendu
Jeudi 27 février 2020 : on lache rien, la lutte continue.
Mobilisé-es tant qu’il le faudra
Mort d’un enfant en prison ... nous ne l’acceptons pas !
Communiqué de presse : Revalorisation : l’autre scénario
MANIFESTATION REPORTEE : Le 7 mars des « Grandes Gagnantes » 14h place de la bourse MULHOUSE
Coronavirus : peut-on exercer son droit de retrait ?
Coronavirus/Covid-19 : Portes (presque entièrement) ouvertes dans les écoles à compter du 2 mars
Tribune, Virginie DESPENTES : Césars : « Désormais on se lève et on se barre »
Permutations 2020 : Les résultats et ensuite ?
Modalités et date limite de dépôt des candidatures à la classe exceptionnelle - année 2020
Retraites et 49-3 : Une seule réaction s’impose...la mobilisation
Les questions que le ministre a oublié de poser
Circulaire DSDEN : Appel à candidature sur postes spécifiques - Rentrée 2020
14 mars : Marche pour le climat
Formations et mesures de sécurité : lettre à la rectrice
Toutes les écoles du Haut Rhin fermées pour 15 jours !
ENSEIGNEMENT À DISTANCE, TRAVAIL HORS LA CLASSE & CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE
Mail aux écoles et aux collègues du lundi 9 mars 2020
Que faire si vous devez garder vos enfants à la maison ?
Répartition des places aux concours PE 2020
31 mars : journée nationale de grève
Coronavirus : l’école bousculée
Courrier à la rectrice : fermeture des écoles, continuité scolaire et confiance
Mesures barrière ............. en musique
Appel à des enseignants volontaires - aide aux personnels soignants
Courrier Rectrice suppression CHSCT D 68
« Et si le ministre de l’éducation nationale arrêtait la télé et se mettait réellement au travail. »
LETTRE ADRESSEE AU MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE SUR LA SITUATION DES FAMILLES LES PLUS EN DIFFICULTES COMMENT PEUVENT-ELLES ASSURER LA CONTINUITE PEDAGOGIQUE ?
EPIDÉMIE DE COVID-19 : UNE CRISE SANITAIRE MAJEURE, LES SERVICES PUBLICS EN PREMIERE LIGNE
Obéissance à Blanquer ou Bon Sens sanitaire ?
CHSCTM – 20 mars 2020 : Gestion de la crise sanitaire
La FSU écrit au Premier Ministre
Communiqué de presse FSU, FO, SE-UNSA, CGT éducation, SUD Solidaires, FCPE 67 et FCPE 68 "SOLIDAIRES, OUI ! VICTIMES DU COVID-19, NON !"
Communiqué de presse FSU 68 "Visite du Président de la République à l’hôpital de Mulhouse"
Confinement, continuité : quelques consignes
Stéphane Bonnery : Les informations en ligne ne suffisent pas à l’appropriation des savoirs par les élèves
Annonce du ministre de l’éducation concernant la carte scolaire
Jour d’après : pour un futur écologique, féministe et social
Accueil en sécurité des enfants de soignants. Réponses du service de médecine de prévention aux questions que vous vous posez peut-être.
URGENT - ENQUÊTE Enseignant·e·s volontaires pour l’accueil des enfants de soignants
Humour : garde d’enfants pendant le confinement
Déplacements d’enseignants hors de la prise en charge des enfants de soignants
Utilisation d’Affelnet
Monsieur le Président, je vous fais une lettre ...
Humour : les tontons confinés
Des vacances M. le Ministre !
Mail aux écoles et aux collègues du lundi 6 avril 2020
Parole d’IEN
Le SNPI-FSU exprime ses vives inquiétudes et ses doutes sur la reprise progressive du 11 mai
Lundi 20 avril 2020 (audience rectrice et organisations syndicales) Déclaration FSU Alsace et compte rendu
COVID 19 : CHSCTA du 22 avril - Conditions de la réouverture le 11 mai
Dans le Bas-Rhin, réouverture des écoles, audience avec la DASEN le 24 avril 2020
Réouverture des écoles et établissements scolaires le 11 mai : une décision politique au doigt mouillé ?
Il n’y a plus de temps à perdre
Le 11 mai ? Clairement prématuré !
Lettre au DGRH du MEN : phase intradépartementale 2020
1er mai : « plus jamais ça ! »
Communiqué de presse FSU Alsace : Pas de réouverture des établissements scolaires, même progressive, sans garanties sanitaires
Le 11 mai, c’est non !
11 Mai 2020 : la santé et la sécurité sanitaire avant tout !
Confinés, certes, mais pas inactifs !
Plus que jamais le 1er Mai
Protocoles sanitaires : Le ministère allège la sécurité sanitaire et se moque des enseignants
Mise en œuvre pour les droits d’alerte et de retrait
Document d’analyse pour la mise en place du protocole sanitaire national dans le cadre du retour progressif dans les écoles dans un contexte de pandémie
Imposer collectivement nos exigences de déconfinement : PETITION UNITAIRE
Contingents hors classe 2020 des PE et psychologues de l’EN
Pas moins de quatre réunions du CHSCTA depuis le confinement pour… un monologue social !
Garde d’enfants et travail à distance : les enseignant.es et les AESH ont le choix !
Et notre hiérarchie dans tout ça ?...
11 mai et protocole sanitaire : Décryptage et consignes syndicales
Interpellation des IEN de Mulhouse
Paul DEVIN (secrétaire général du SNPI-FSU) « Nous pouvons tenter une garderie de grande qualité »
Réouverture des écoles : la responsabilité des directeurs et directrices ne peut être engagée
Maurice Danicourt : Un haut fonctionnaire parle …
Titularisation des stagiaires 2019-2020
Compte-rendu de l’audience avec l’IA-DASEN suite au dépôt d’une alerte sociale
L’observatoire du métier enseignant : un outil syndical au service de l’expression de la profession
AESH : des précisions pour la reprise
Mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire
Modifications des dispositions relatives au congé parental et à la disponibilité
COVID 19 : quid des RDV de carrière en suspens ?
Et un cinquième CHSCTA pour RIEN !
Courrier unitaire adressé au premier ministre sur les salaires dans la fonction publique
Prime Covid : diviser pour mieux régner ??
Proposition de loi créant la fonction de directeur d’école : ne pas céder au chant des sirènes !
Communiqué de presse FSU "Santé, perte d’autonomie, protection sociale : tout doit changer... en mieux !"
Intervention de la FSU sur la formation
Communiqué de presse SNUipp-FSU "Ce sont les personnels qui tiennent l’école à bout de bras"
Communiqué de presse FSU "Après l’urgence sanitaire... l’urgence sociale !!"
Reprise : La magie ou le réel ?
Garde d’enfant en travail à distance : possibilité reconduite le 3 juin par le ministère de l’Éducation nationale
Les changements induits par la nouvelle phase de déconfinement au 2 juin
Tout comme la santé, nos libertés ne sont pas négociables !
Tableau récapitulatif des contingents académiques de promotions à la classe exceptionnelle 2020 pour les corps des PE et des PSYEN
Communiqué de presse SNUipp-FSU national : Les enseignants sont bien là
LSU ou pas LSU ?
Le mardi 16 juin toutes et tous mobilisé-es pour la santé
Direction et fonctionnement d’école : contrer un projet à marche forcée !
Soirée de l’EPS on line : Le 2S2C un ami qui nous veut du bien ?
Bilan de fin d’année des grandes sections
Mail aux écoles et aux collègues du jeudi 11 juin 2020
Recommandations pédagogiques pour accompagner le confinement et sa sortie
Communiqué de presse FSU "Mobilisations antiracistes : la FSU engagée"
« Le concours et après » 2020
Communiqué de presse SNUipp-FSU national : AESH, les poches vides comme ultime mépris !
POUR NOTRE SANTÉ : MOBILISONS NOUS LE MARDI 16 JUIN 2020 !
Communiqué de presse FSU "Rapport de la cour des comptes relatif aux médecins et personnels de santé scolaire : Une logique archaïque, prescriptive et une aubaine pour les fossoyeurs du service public !"
La liberté de manifester enfin déconfinée !
Mouvement 2020 : 2ème phase !
Circulaire DSDEN 68 : 3ème appel à candidature sur postes spécifiques et directions vacantes
Visioconférence du 15 juin avec le ministère
Prime COVID-19 en académie
Tour de passe-passe sur les postes
Rapport sénatorial : « Mettre fin à un statu quo intenable : 16 préconisations pour améliorer la situation des directeurs d’école »
La FSU quitte le CHSCTM
Les PsyEN dans le collimateur de la cour des comptes dans son rapport : « les médecins et les personnels de santé »
Injonctions pédagogiques, quelle réalité, quelles limites, ... ?
Direction d’école : oui il y a urgence, mais pas à n’importe quel prix !
Reprise du 22 juin, le point sur les textes
Circulaire DSDEN 68 : 4ème appel à candidature sur postes spécifiques et directions vacantes
Communiqué de presse SNUipp-FSU "Ecole primaire, des moyens pour réussir !"
Entrevue avec l’IA-Dasen du 8 juillet 2020
Triste anniversaire de la loi TFP (Transformation de la fonction Publique)
Un an après le suicide de Christine Renon, où en est-on ?
 
Tous les articles du th�e
Cet article n'est pas lié à un thème.  
rien
Imprimer l'article
rien Répondre à cet article
Ver 15/03/2007
Remerciements SNUipp
adresse

19 Bld Wallach - 68100 MULHOUSE - Tél. 03.89.54.92.58 Mobile. 06.86.31.37.42 Courriel : snu68@snuipp.fr

Permanences : Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi de 9h à 17h