Accueil
sg sd
Le SNUipp 68 Actualités Outils pratiques Carrière Carte scolaire
CAPD Débuts de carrière Archives des actualités Les Retraites en question
id

SNUipp-FSU Haut-Rhin



Accès Rapide

Accueil du site
Plan du site
Les nouveautés

Accès par thèmes




Vous pouvez vous déplacer dans le site à l'aide des liens ci-dessous.

Vous êtes actuellement dans la rubrique : Actualités  / Actualités 2018-2019 

Imprimer l'article


Tribune d’Anicet le Pors : Contre le projet de loi Fonction Publique

Publié le: mercredi 3 avril 2019

rien
rien

« Le projet de loi sur la fonction publique tourne le dos à la conception française républicaine » Tribune Anicet Le Pors

Ancien ministre de la fonction publique et des réformes administratives (1981-1984),conseiller d’Etat honoraire

Ancien ministre de la fonction publique, Anicet Le Pors s’insurge, dans une tribune au « Monde », contre un projet de loi qui, selon lui, organise l’alignement du public sur le privé et laisse poindre une version autoritaire du pouvoir hiérarchique.

Tribune

En échec sur sa réforme des institutions, Emmanuel Macron a entrepris de passer en force sur celle de la fonction publique, baptisée en la circonstance « réforme de l’Etat ». Le projet de loi que vient d’adopter, le 27 mars, le conseil des ministres n’est pourtant que l’aboutissement provisoire d’une démarche particulièrement chaotique.

Les difficultés rencontrées par le gouvernement depuis un an l’ont contraint à réduire ses ambitions. Mais s’il proclame ne pas vouloir supprimer le statut général des fonctionnaires, son projet le dénature gravement en prévoyant, notamment, un recrutement massif de contractuels, des plans de départs volontaires de fonctionnaires, des ruptures conventionnelles dans des conditions incertaines, la réduction des compétences des organismes de concertation et la rémunération dite « au mérite ».

Par ailleurs, outre la réduction de 120 000 emplois durant le quinquennat, les fonctionnaires seront concernés par les réformes à venir de l’assurance-chômage et des retraites. A l’origine, le gouvernement avait vu plus grand : dans un discours du 13 octobre 2017, le premier ministre Edouard Philippe avait mis en place une opération baptisée « CAP22 » autour d’un Comité action publique 2022 qui devait remettre un rapport avant la fin mars 2018. Or, celui-ci, simple décalque du management privé, s’est révélé incommunicable aux fonctionnaires et le premier ministre a dû reprendre la main pour aboutir au projet actuel (« Service publique. Se réinventer pour mieux servir », juin 2018, voir lien PDF).

Référence incantatoire à la déontologie

Depuis sa mise en place en 1983 sous la forme d’une fonction publique « à trois versants » (Etat, collectivités territoriales, établissements publics hospitaliers), le statut des fonctionnaires a subi de multiples attaques, soit frontales soit sous forme de centaines de mesures ponctuelles entraînant un véritable « mitage » du statut. Mais l’offensive actuelle est nouvelle en ce qu’elle tend à l’alignement du public sur le privé par la généralisation des techniques du new public management (nouvelle gestion publique).

Selon l’exposé des motifs du projet, pour lequel aucune étude d’impact préalable n’a été présentée, il s’agit de « responsabiliser les manageurs publics en développant les leviers qui leur permettront d’être de vrais chefs d’équipe », formule qui laisse poindre une version autoritaire du pouvoir hiérarchique. Ce projet est d’abord une atteinte au service public dont la neutralité est menacée par le recours massif à des contractuels à tous les niveaux, permettant ainsi à des dirigeants d’entreprises privées d’occuper des postes de direction d’administrations, de s’y constituer des réseaux d’influence avant de retourner à leurs affaires.

Plus généralement, l’accès aux emplois publics étant statutairement conditionné par la réussite à un concours, cette exigence de capacité, d’attachement au service public et d’intégrité sera inévitablement réduite par la conclusion de simples contrats de droit privé n’engageant les parties que sur projet ou pour un temps limité. La formation et la gestion des agents publics seront rendues plus complexes et plus aléatoires, alors que la fonction publique appelle une gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences à long terme. Cela explique sans doute la référence incantatoire des promoteurs du projet de loi à la déontologie, peu normative.

Captation de l’action publique

Les allers-retours entre le public et le privé sont encouragés. Des « rétro-pantouflages » de hauts fonctionnaires – revenant dans les services de l’Etat après avoir passé quelques années dans le privé dont ils auront épousé l’idéologie managériale – entraîneront ainsi la confusion des finalités du privé et du public, un risque accru de conflits d’intérêts, la captation de l’action publique par l’oligarchie financière.

Il s’agit avant tout, est-il annoncé, de « doter les manageurs des leviers de ressources humaines nécessaires à leur action », avec les risques d’arbitraire et d’autoritarisme subséquents. Le dialogue social est alors d’autant plus invoqué qu’il est inexistant dans la pratique, comme l’ont déploré toutes les organisations syndicales.

Ce projet tourne le dos à la conception française républicaine de la fonction publique. Celle-ci s’est forgée au cours d’une histoire qui a d’abord vu la Révolution française supprimer les privilèges, dont la vénalité des charges publiques. Puis, après un XIXe siècle et une première moitié du XXe siècle dominés par l’autoritarisme hiérarchique et la conception du fonctionnaire sujet, s’est affirmée à la Libération, par le statut fondateur de 1946, la conception du fonctionnaire citoyen. Enfin, le statut fédérateur instauré en 1983 a largement prouvé depuis trente-six ans sa solidité et son adaptabilité, érigeant la mobilité en garantie fondamentale des fonctionnaires.

Cette histoire est portée par des tendances lourdes (sécularisation du pouvoir politique, socialisation des financements de besoins sociaux fondamentaux, maturation des concepts et des principes du service public) qu’il n’est au pouvoir d’aucun gouvernement de remettre en cause durablement.

Front contre l’exécutif

Le projet de loi est également contraire à la rationalité d’une action publique finalisée par l’intérêt général. La théorie économique libérale au stade du néolibéralisme, fut-elle hypermathématisée, ne saurait être l’inspiratrice d’une démarche scientifique pour une administration aujourd’hui dépourvue des moyens d’expertise indispensables. Au demeurant, l’empirisme d’une économie de marché placée sous les dogmes de la libre concurrence et de la réduction de la dépense publique, n’a que faire de la science économique.

Ce projet est contraire à la morale républicaine. Sans qu’il soit besoin de revenir sur les affaires judiciaires et administratives de la garde rapprochée du président, celui-ci s’est affirmé en deux ans comme le représentant d’une classe et d’une caste. La primauté de l’intérêt général, l’affirmation du principe d’égalité, l’éthique d’une citoyenneté responsable sont des valeurs qu’il ne donne pas l’impression de tenir pour essentielles.

Ce projet de réforme de la fonction publique doit donc être récusé. Le grand débat n’en a pas fait une priorité. La population française est attachée au service public et elle estime les fonctionnaires. Toutes les organisations syndicales s’opposent au projet. Les associations d’élus font aujourd’hui front contre l’exécutif. De fortes réserves s’expriment au Parlement, dans la majorité présidentielle et jusqu’au sein même du gouvernement.

Emmanuel Macron s’étant montré soucieux de recueillir les avis des grands intellectuels de notre pays, il serait temps que se manifestent dans la haute fonction publique assez d’esprits vigiles pour que l’on ne puisse pas parler dans quelque temps d’une nouvelle « trahison des clercs ».

Anicet Le Pors (Ancien ministre de la fonction publique et des réformes administratives (1981-1984),conseiller d’Etat honoraire)

rien
Annuaires 2018/2019 DSDEN Rectorat
e-mouvement
Un peu de respect, Monsieur Griveaux
Remboursez la CVEC pour les stagiaires de l’Éducation Nationale
Evaluations CP et CE1 : Des outils pour décrypter et agir !!
Direction d’école : donnez votre avis
Évaluations : l’échec programmé
Compte-rendu de la CAPD hors classe du 17 septembre 2018
Stage "Le travail invisible des enseignants" lundi 12 novembre 2018
Augmentation de l’indemnité REP +
Budget 2019 : l’école primaire faussement dotée
« Pour le respect de nos droits : Pas touche aux CAP et CHSCT ! »
Les évaluations CP/CE1 « livrées » chez Amazon
Passage à la Hors Classe : Humeur du jour d’un collègue
Recrutements et détachements à l’étranger AEFE - MLF - AFLEC
Postes à l’étranger, recrutements rentrée 2019 : Réseau MLF
Comité Action Publique 2022 : mesures envisagées pour l’Éducation
108H : Comptez vos heures !
Le 9 octobre se mobiliser pour d’autres choix pour les services publics
Nos pensions en danger ! Appauvrissement programmé des retraités
Élections professionnelles : kesako ?
Pas d’ATSEM dans les écoles maternelles de Mulhouse mardi 16 octobre matin : NON !
Retraites : un scénario bien incertain tout autant qu’inquiétant pour les fonctionnaires ...
Elections professionnelles 2018 : Comment créer son espace électeur
DSDEN68 Circulaire : congé de formation professionnelle pour l’année scolaire 2019/2020
Éducation nationale : grève le 12 novembre 2018
Tribune parue dans Le Monde - 12 octobre 2018
DSDEN 68 circulaires : Candidature à l’inscription sur la liste d’aptitude dans un emploi de directeur d’école à 2 classes et plus - Rentrée 2019
Rapport sur l’Éducation prioritaire : les paradoxes d’une lecture tendancieuse par Paul Devin
Du 29 novembre au 6 décembre, votez SNUipp et FSU !
DSDEN 68 circulaires : Affectation sur poste adapté des enseignants du premier degré – Rentrée scolaire 2019
Evaluations : Un message catastrophique envoyé aux enseignant.es de Maternelle
Salaires des fonctionnaires : Déclaration de guerre du gouvernement !
Non aux fusions d’Académies ! Pour une éducation qui doit rester à taille humaine
Le gouvernement choisit une Fonction ... de moins en moins publique !
APPEL Notre force et notre conviction : notre pouvoir d’agir
Nous ne voulons pas d’une école archaïque
Permutations rentrée 2019 : TOUTES LES EXPLICATIONS
Récupération des heures de RIS
Stop à l’évaluationnite au CP !
Permutations rentrée 2019 : le calendrier
Les AESH aux urnes !
Santé des personnels
Compte rendu du CTM du 6 novembre 2018
Communiqué de Presse FSU 68 : Action du 17 novembre
DSDEN 68 Circulaires : Stage DDEEAS - Année scolaire 2019/2020
Appel du SNUipp-FSU : Notre force et notre conviction : notre pouvoir d’agir
DSDEN 68 Circulaires : Echange franco-allemand - Rentrée 2019
Direction d’école : un statut ? ... mauvaise idée !
Mail aux collègues du 19 novembre 2018
DSDEN 68 circulaires : Stage de préparation au CAPPEI année 2019-2020
Élections professionnelles du 29 novembre au 6 décembre : Étape 1 Avoir une messagerie académique fonctionnelle
Élections professionnelles du 29 novembre au 6 décembre : Étape 2 créer son Espace électeur
Élections professionnelles du 29 novembre au 6 décembre : Étape 3 Recevoir et conserver son identifiant de vote
Voter, ce n’est pas bien compliqué ! C’est (re)parti !
Carte CEZAM 2019
Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l’Etat
ENGAGÉ-ES pour la justice sociale, l’égalité et le progrès sociale POUR TOUTES ET TOUS
INDEMNITE GIPA "Garantie individuelle du pouvoir d’achat" 2018
Élections professionnelles : S’abstenir...c’est voter Blanquer !
Elections professionnelles : Le vote est à nouveau possible ! VOTEZ !!!
DSDEN 68 circulaires : Congés bonifiés – 2019/2020
CAPD 68 les élu-e-s du SNUipp-FSU
Communiqué de presse FSU : La situation appelle des réponses sociales fortes !
Communiqué de presse FSU : Annonces du Président de la République : Quid de la Fonction publique ?
Communiqué de presse FSU : Les fonctionnaires doivent aussi être concerné-es par les mesures de pouvoir d’achat !
Astreinte le 31 décembre 2018 pour les directrices et les directeurs !
Bonne année 2019
DSDEN 68 circulaires : demande de disponibilité, de congé de non-activité, de congé parental, de détachement - année scolaire 2019/2020
Calendrier prévisionnel de versement des payes et pensions 2019
Annonces ministérielles sur un statut de directeur d’école
Pétition unitaire « Améliorer nos salaires, je signe ! »
Communiqué de presse de l’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires du Bas-Rhin au sujet des violences policières
Taux et montants des primes et indemnités au 1er janvier 2019
Candidatures en Ecoles Européennes
Prime d’activité
Évaluations phase 2 : pressions Appel à témoignages des enseignant-es
Contrepied : "EPS en primaire"
Compte personnel de formation (CPF)
STAGE FSU : En finir avec le nouveau management public par Évelyne Bechtold-Rognon
Mail aux écoles et aux collègues du mardi 5 février 2019
DSDEN68 Circulaire : congé de formation professionnelle pour l’année scolaire 2019/2020 : 2e appel à candidature
Salaires, des actes, pas de nouveau comité Théodule
Mail aux écoles et aux collègues du mardi 12 février 2019
Loi Blanquer : la confiance ne se décrète pas !
Projet de réforme de la Fonction publique : remise en cause des instances de dialogue social !
Mail aux écoles et aux collègues du jeudi 21 février 2019
Loi "Ecole de la Confiance" : ATTENTION ! Transformation de toute la structure de l’école !!
Pour défendre notre métier, il faut se mobiliser !! TOUS ENSEMBLE LE 19 MARS
Appel National à une grève féministe : Portons tous et toutes un foulard violet le 8 mars !
Loi Blanquer : S’informer sur cette loi article par article
DSDEN circulaires 68 : Temps partiel rentrée 2019
Mail aux écoles et aux collègues du vendredi 1er mars 2019
DSDEN Circulaires 68 : 2ème appel à candidature ; Postes à exigences particulières et postes à profil rentrée 2019
Circulaire DSDEN68 : Appel à candidature 1er et 2nd degré - postes relevant de la scolarisation des élèves en situation de handicap pour le département du Haut Rhin - Rentrée 2019
Mail aux écoles et aux collègues du vendredi 8 mars 2019
Grève du mardi 19 mars 2019 : la lettre à distribuer aux parents
Grève mardi 19 mars 2019 : déclaration d’intention
Loi Blanquer : Une réforme qui ne répond pas aux enjeux : Mobilisons nous le 30 mars à Mulhouse !
Vendredi 24 mai 2019 : Stage retraite
Mail aux écoles et aux collègues du mardi 26 mars 2019
Mobilisé-es pour obtenir l’abandon du projet de loi Blanquer
Report du mouvement... quelle surprise !
Mail aux écoles et aux collègues du mardi 2 avril 2019
Bonnes vacances de printemps
2 et 3 mai 2019 Congrès Départemental du SNUipp-FSU du Haut-Rhin
RIS (Réunion d’Informations Syndicales) "Conditions de travail, l’action des CHSCT" vendredi 17 mai 2019 de 14h à 17h
On ne marche pas ! On défile !
Loi Blanquer, « Nous ne marchons pas ! »
Projets de lois "école de la confiance" et "transformation Fonction publique", c’est NON !
Le 1er mai 2019, ensemble, résolus et engagés : TOUS place de la bourse à Mulhouse à 10h
Communiqué de presse FSU : Conférence de presse d’Emmanuel Macron, du flou et de nécessaires précisions
Mail aux écoles et aux collègues du vendredi 26 avril 2019
Disponibilité : ce qui change
Direction d’école Groupe de travail ministériel du 8 avril 2019
Compte rendu de la CAPN d’installation et des groupes de travail concernant les permutations 2019
24 élèves par classe ? Dédoublements en grande section ?
9 mai : mobilisé-es pour obtenir l’abandon du projet de loi Blanquer indiquez nous la participation dans votre école
Non au projet de destruction de la Fonction Publique !
Mail aux écoles et aux collègues du vendredi 3 mai 2019
AESH : MOBILISATION NATIONALE le 15 mai 2019
Aux futurs et nouveaux retraités : toujours et encore syndiqué.e !!
DSDEN Circulaires 68 : 3ème appel à candidature ; Postes à exigences particulières et postes à profil rentrée 2019
Une autre ambition pour la maternelle
Mail aux écoles et aux collègues du jeudi 9 mai 2019
Contre la loi Blanquer, tous à Paris le 18 mai
Courrier au MEN : REVALORISATION DE LA REMUNERATION DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS DU PREMIER DEGRE
Évals CP : les infox du ministère
Justice pour les lycéens de Mantes-la-Jolie
Communiqué de presse : PSYCHOLOGUES DE L’ÉDUCATION NATIONALE
Compte rendu du CTM du 14 mai 2019
Refus de Temps Partiel sur autorisation : Utilisez votre droit de recours
Mouvement, la saga continue...
Un premier recul du ministère mais des craintes toujours vives subsistent
La FSU mobilisée pour le service public d’éducation !
Pour l’avenir de la Fonction publique et de ses agent-es
mail aux écoles et aux collègues du mardi 21 mai 2019
La retraite par points, machine à diminuer les pensions ?
Admissibilité au CRPE 2019 et suivi des affectations
La FSU mobilisée contre la loi Blanquer le 18 mai 2019
Tribune syndicale unitaire sur les mobilisations climatiques
La FSU pour le droit à l’avortement
Courrier unitaire adressé au ministre de l’Education à propos du mouvement du 1er degré
Le 13 juin, j’ai grève !
Grève jeudi 13 juin 2019
Mail aux écoles et aux collègues du mercredi 5 juin 2019
Grève jeudi 13 juin 2019 : affiche pour la salle des maîtres
Quel avenir pour la Fonction publique ?
Loi Blanquer revue : des mobilisations payantes
GUIDE POUR ENSEIGNER LA LECTURE ET L’ECRITURE AU CP : lettre au ministre
DSDEN Circulaires 68 : 5ème et 6ème appel à candidature ; Postes à exigences particulières et postes à profil ; Appel à candidature directeur d’écoles de deux classes et plus - rentrée 2019.
Mail aux écoles et aux collègues du mardi 18 juin 2019
Canicule : Que faire ? Au mieux...comme d’habitude !
Alerte Canicule, on agit !
Evaluations nationales : où nous conduisent-elles ?
Mouvement 2019 : votre avis en 10 questions
" Apprendre à lire, oui mais comment ? "
Rendez-vous non salarial dans la Fonction publique : inacceptable pour la FSU !
Rikikisaitou : Le petit guide pratique des PE stagiaires
Contre la privatisation d’Aéroports de Paris, gagnons le référendum !
Bonnes vacances d’été
 
Tous les articles du th�e
Cet article n'est pas lié à un thème.  
rien
Imprimer l'article
rien Répondre à cet article
Ver 15/03/2007
Remerciements SNUipp
adresse

19 Bld Wallach - 68100 MULHOUSE - Tél. 03.89.54.92.58 Mobile. 06.86.31.37.42 Courriel : snu68@snuipp.fr

Permanences : Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi de 9h à 17h