Accueil
sg sd
Le SNUipp 68 Actualités Outils pratiques Carrière Carte scolaire
CAPD Débuts de carrière Archives des actualités Les Retraites en question
id

SNUipp-FSU Haut-Rhin



Accès Rapide

Accueil du site
Plan du site
Les nouveautés

Accès par thèmes




Vous pouvez vous déplacer dans le site à l'aide des liens ci-dessous.

Vous êtes actuellement dans la rubrique : Actualités  / Actualités 2018-2019 

Imprimer l'article


Comité Action Publique 2022 : mesures envisagées pour l’Éducation

Publié le: vendredi 28 septembre 2018

rien
rien

Comité Action Publique 2022 : mesures envisagées pour l’Éducation

A travers un communiqué de presse en date du 2 août dernier, le gouvernement a présenté sa feuille de route pour l’Education nationale. S’appuyant sur les conclusions du Comité d’action Publique 2022, il entend « mieux organiser notre système éducatif pour que les moyens accordés par la Nation à cette première priorité permettent la réussite de tous les élèves ».

Trois angles sont retenus :

- les ressources humaines : « humanisation et personnalisation » seraient au cœur des réformes prévues mais les transformations annoncées vont vers l’individualisation de la rémunération et l’octroi d’indemnités au mérite des personnels loin du fonctionnement collectif et transparent de la Fonction publique.
Pour la formation initiale, il est question d’évolution du contenu de formation, de pré-recrutement, de revoir la place du concours ainsi que le cahier des charges des ESPE. Entre l’admissibilité et l’admission, les enseignants seraient contractuels avant d’être stagiaires.
La formation continue devrait quant à elle se développer en dehors du temps de présence des élèves. Pour l’heure, rien n’est précisé sur l’aspect obligatoire. A l’heure où la reconnaissance du temps de travail invisible est une demande de plus en plus forte des personnels, cette annonce méconnaît la réalité de la profession.

La prime REP+ sera déployée progressivement avec une part fixe (1 000 € à cette rentrée, idem à la rentrée 2019) et une part modulable en fonction des projets d’établissement et des progrès des élèves.

Alors que les enseignants ont subi, comme l’ensemble des fonctionnaires, plusieurs années de gel du point d’indice, le SNUipp-FSU exige sa revalorisation et le rattrapage des pertes subies.

Des postes à profil devraient être davantage développés. L’administration le justifie par la nécessité de mieux répondre à des missions particulières. Depuis leur déploiement, l’expérience a démontré que l’intérêt pour l’Éducation nationale était surtout de pouvoir choisir les personnels en dehors de toute règle collective et de toute transparence.

Le numérique se généralise dans un but de « simplifier les relations entre l’institution scolaire et les membres de la communauté éducative » : inscription, demande de bourse, cantine… Si la dématérialisation peut intéresser les familles, la numérisation ne constitue pas une simplification.

Et pour pallier au manque d’attractivité du métier d’enseignant, le ministère réfléchit à attirer des salarié-es du privé dans le cadre des secondes carrières. C’est méconnaître les raisons du manque d’attractivité du métier, lié aux conditions de travail difficiles, au salaire, au manque de reconnaissance…

- l’organisation territoriale : il est question ici de la fusion des académies pour se calquer sur la carte des régions. Le ministère l’inscrit dans « une logique de clarification de l’organisation territoriale », arguant d’une gestion des ressources humaines de proximité. On ne voit pas comment une académie comprenant jusqu’à 13 départements pourra mieux répondre aux besoins des personnels sur le terrain et contribuer à améliorer le service public d’éducation.

- la culture de l’évaluation : elle concerne les élèves mais aussi les écoles et établissements.
Le contenu et le déroulement des évaluations des élèves imposées par le Ministre vont engendrer de la souffrance et mettre les élèves les plus fragiles en difficulté dès le début de l’année. Les enseignant-es sont dépossédé-es de la correction et de l’analyse des évaluations. Il est à craindre une « recommandation » de méthodes pédagogiques en fonction des résultats des élèves.
Une instance d’évaluation sera créée par voie législative au 1er trimestre 2019. A l’image d’autres pays européens, comme le Royaume Uni, ces évaluations, si elles étaient rendues publiques, pourraient servir à classer les établissements. A une époque où d’autres pays font marche arrière, on peut s’étonner que la France s’inscrive dans ces méthodes de management.

rien
Annuaires 2018/2019 DSDEN Rectorat
Un peu de respect, Monsieur Griveaux
Remboursez la CVEC pour les stagiaires de l’Éducation Nationale
Evaluations CP et CE1 : Des outils pour décrypter et agir !!
Direction d’école : donnez votre avis
Évaluations : l’échec programmé
Compte-rendu de la CAPD hors classe du 17 septembre 2018
Stage "Le travail invisible des enseignants" lundi 12 novembre 2018
Augmentation de l’indemnité REP +
Budget 2019 : l’école primaire faussement dotée
« Pour le respect de nos droits : Pas touche aux CAP et CHSCT ! »
Les évaluations CP/CE1 « livrées » chez Amazon
Passage à la Hors Classe : Humeur du jour d’un collègue
Rendez-vous de carrière et Appréciation Finale : les modèles de recours
Recrutements et détachements à l’étranger AEFE - MLF - AFLEC
Postes à l’étranger, recrutements rentrée 2019 : Réseau MLF
108H : Comptez vos heures !
Le 9 octobre se mobiliser pour d’autres choix pour les services publics
Nos pensions en danger ! Appauvrissement programmé des retraités
Élections professionnelles : kesako ?
Pas d’ATSEM dans les écoles maternelles de Mulhouse mardi 16 octobre matin : NON !
Retraites : un scénario bien incertain tout autant qu’inquiétant pour les fonctionnaires ...
Elections professionnelles 2018 : Comment créer son espace électeur
DSDEN68 Circulaire : congé de formation professionnelle pour l’année scolaire 2019/2020
Éducation nationale : grève le 12 novembre 2018
Tribune parue dans Le Monde - 12 octobre 2018
DSDEN 68 circulaires : Candidature à l’inscription sur la liste d’aptitude dans un emploi de directeur d’école à 2 classes et plus - Rentrée 2019
 
Tous les articles du th�e
Cet article n'est pas lié à un thème.  
rien
Imprimer l'article
rien Répondre à cet article
Ver 15/03/2007
Remerciements SNUipp
adresse

19 Bld Wallach - 68100 MULHOUSE - Tél. 03.89.54.92.58 Mobile. 06.86.31.37.42 Courriel : snu68@snuipp.fr

Permanences : Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi de 9h à 17h Mercredi matin