Accueil
sg sd
Le SNUipp 68 Actualités Outils pratiques Carrière Carte scolaire
CAPD Débuts de carrière Archives des actualités Les Retraites en question
id

SNUipp-FSU Haut-Rhin



Accès Rapide

Accueil du site
Plan du site
Les nouveautés

Accès par thèmes




Vous pouvez vous déplacer dans le site à l'aide des liens ci-dessous.

Vous êtes actuellement dans la rubrique : Actualités  / Actualités 2017 2018 

Imprimer l'article


Tous en grève le 10 octobre : (plein) de bonnes raisons

Publié le: vendredi 29 septembre 2017

rien
rien

Tous en grève le 10 octobre : (plein) de bonnes raisons

TOUS à la manifestation mardi 10 octobre 2017 à 10h place de la bourse à MULHOUSE

Mobilisation inédite le 10 octobre : pour la première fois depuis une dizaine d’années , l’ensemble des fédérations de la Fonction publique appellent les agents à se mettre en grève. Le SNUipp-FSU détaille toutes les raisons de ne pas rater ce rendez-vous.

Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement porte atteinte aux droits sociaux, aux protections des salariés, aux services publics . Sous prétexte de favoriser l’emploi et de réduire le déficit budgétaire, des efforts sont demandés aux salariés, aux jeunes, aux femmes, aux retraités, aux précaires, aux bénéficiaires de l’APL…. tandis que des mesures favorisent les plus riches, notamment les actionnaires et les entreprises comme la baisse de l’ISF, sans s’attaquer vraiment à la fraude et à l’évasion fiscale.

Traditionnelle variable d’ajustement des politiques d’austérité, les fonctionnaires sont à nouveau en première ligne. Le SNUipp-FSU, dans un 4 pages spécial téléchargeable ici détaille toutes les bonnes raisons qu’ont les agents de la fonction publique à se mobiliser massivement le 10 octobre prochain.

Le PPCR remis en cause ?

Cet accord conclu avec le précédent gouvernement constitue un début de revalorisation, certes insuffisant, mais qui permet une amélioration des carrières. Le ministre de l’Action publique a annoncé le « possible décalage » d’un an à partir de janvier 2018 des prochaines mesures PPCR prévues jusqu’en 2020, ce qui serait une trahison de l’engagement de l’État. Il faut s’opposer à ce report et exiger une amélioration des rémunérations qui permette un rattrapage progressif des pertes de pouvoir d’achat depuis 2010 dans un calendrier plus resserré.

Se mobiliser le 10 octobre c’est obliger l’État à tenir ses engagements et rappeler la réalité des salaires enseignants en France

23 000 emplois aidés supprimés

Le gouvernement a annoncé la diminution drastique des emplois aidés. Dans l’Éducation nationale, ce plan social se traduit par une suppression de 23 157 emplois et un retour brutal à Pôle emploi pour ces salariés. Malgré la priorité donnée à l’accompagnement des élèves en situation de handicap, des milliers d’élèves ont dû faire la rentrée avec peu ou pas d’accompagnement. Ces suppressions d’emplois signent aussi la fin de l’aide administrative à la direction d’école, inacceptable dans un contexte d’alourdissement des tâches des directrices et directeurs.

Se mobiliser le 10 octobre c’est exiger le renouvellement de ces contrats dans l’attente d’un plan de formation et de qualification solide et de la création d’emplois pérennes.

Augmentation de la CSG

Le gouvernement s’était engagé à augmenter de 1,7 % la CSG (contribution sociale généralisée) et à supprimer les cotisations sociales chômage. Cela constitue une augmentation de pouvoir d’achat pour les salariés du privé, mais pas pour les fonctionnaires contrairement aux engagements de campagne.

Les retraités dont la rémunération est supérieure à 1 200 euros subiraient une perte sèche, la revalorisation des pensions de 0,8 % au 1er octobre ayant pour seul objectif de compenser l’inflation avec un gel des pensions qui dure depuis 2014.

Se mobiliser le 10 octobre c’est s’opposer au recul du pouvoir d’achat des enseignants

Nouveau gel du point d’indice

La valeur du point d’indice était déjà restée gelée de juillet 2010 à juillet 2016 avant une mesure de dégel de 1,2% obtenue en 2016 dans le cadre du protocole PPCR, notamment par l’intervention déterminée de la FSU. Le gouvernement a annoncé un nouveau gel en 2017 et également en 2018 : c’est inacceptable. Les fonctionnaires ont déjà subi près de 9% de perte de pouvoir d’achat depuis 7 ans, en tenant compte de l’inflation et de l’augmentation de la retenue pour la retraite sur le traitement brut. C’est en moyenne une baisse de plus de 1% par an sur le salaire net à payer ! Par exemple, dans les années 1980, un enseignant en début de carrière gagnait l’équivalent de 1,8 Smic par mois, il n’en gagne plus aujourd’hui que 1,25.

Se mobiliser le 10 octobre, c’est peser sur le « rendez-vous salarial » fixé par le ministre.

Jour de carence : injuste et inefficace

Le rétablissement du jour de carence en cas de congé maladie représente une double peine pour les fonctionnaires : en plus de constituer une nouvelle amputation de leur pouvoir d’achat, venant s’ajouter à celles dues au gel de la valeur du point, à l’augmentation des cotisations retraites, il punit les agents, considérant qu’ils sont coupables d’être malades. Et cela est renforcé pour les enseignants, particulièrement exposés aux maladies et ne bénéficiant d’aucune médecine de prévention.

Se mobiliser le 10 octobre, c’est refuser la double peine en cas de maladie

Pour dénoncer ces mesures inacceptables et peser sur les choix du gouvernement, le SNUipp et la FSU, avec tous les syndicats de la Fonction publique , appellent les agents à se mettre en grève et à manifester massivement le 10 octobre prochain.

Aller plus loin
- télécharger le 4 pages spécial 10 octobre 2017

rien
Direction d’école : la liste de rentrée 2017
Rentrée 2017 : ce qui attend l’école et les enseignants
Le SNUipp-FSU fait sa rentrée
Partir en 2018 (Enseigner à l’étranger)
Rentrée en musique ? La playlist du SNUipp-FSU 68 !!
Rentrée sociale : préserver notre modèle social
Ce qu’il faut savoir sur les carrières et les droits des personnels dans les écoles
PES : frais de déplacement, faites valoir vos droits !
Évaluations CP : constater et après ?
Contrats aidés : une baisse d’emplois pour la rentrée
Mail aux écoles du vendredi 1er septembre 2017
La chanson de rentrée du SNUipp-FSU
Un rendez-vous de carrière, de quoi s’agit-il ?
Titulaires-remplaçants : vérifier son temps de service
Mardi 12 septembre 2017 avec la FSU dans l’action
Salaires et carrières des fonctionnaires : les mauvais coups du gouvernement
Mobilisation pour les emplois aidés
Loi travail : les droits des femmes passent (aussi) à la trappe
Les modalités de reclassement au 1er septembre 2017
Évaluations CP : là où ça coince
Investir dans l’école, une urgence
Réorganisation des secteurs d’intervention des psychologues scolaires
Retraité-es : mobilisé-es le 28 septembre pour leur pouvoir d’achat !
Suppression des contrats aidés (CUI) : mercredi 27 septembre 2017 TOUS au rassemblement à MULHOUSE
Circulaire DSDEN : Reclassement des professeurs des écoles stagiaires- rentrée 2017
Le MEDEF n’a pas le droit d’insulter l’École
Ensemble, SOUTENONS les emplois aidés
Évaluations CP : le ministère corrige le tir
Mail aux écoles du vendredi 22 septembre 2017
Fonction publique : mobilisé.e.s le 10 octobre 2017 !
Élections psychologue éducation nationale novembre 2017
Remplaçant-es : des astreintes ?
RIS Actualités octobre-novembre 2017
Vacances de printemps et "semaine gruyère"
Action Emplois Aidés
Grève mardi 10 octobre 2017 : déclaration d’intention
Grève du mardi 10 octobre 2017 : la lettre à distribuer aux parents
Budget : l’école primaire, une priorité au rabais
Mail aux écoles du vendredi 29 septembre 2017
Liste complémentaire : le SNUipp FSU 68 s’adresse à la Dasen et à la Rectrice
Indemnités des psyEN : l’État doit tenir ses engagements ! Signez la pétition
RIS 2017 Actualités et à thème
Indemnités : taux et montants au 1er septembre 2017
Enseignants référents : une indemnité à la hauteur !
Après le 10 octobre 2017 ...
Mercredi 11 octobre 2017 : entrevue avec la DASEN
Fonction Publique : un non rendez-vous salarial : le ministre de la fonction publique a confirmé ses annonces et les craintes des fonctionnaires
Encadrement des activités physiques et sportives
Passer à la semaine de 4 jours à la rentrée 2018
Circulaire : congé de formation professionnelle pour l’année scolaire 2018/2019
Mail aux écoles et aux collègues du jeudi 19 octobre 2017
 
Tous les articles du th�e
Thèmes : Grève
Consignes en cas de grève
SERVICE MINIMUM dans les écoles : provocation, perversité et agression contre les droits démocratiques
La mise en place d’un service minimum d’accueil dans les communes ne peut constituer un moyen de pression visant à remettre en cause le droit de grève pour les collègues exerçant dans les écoles, y compris pour le directeur ou la directrice.
Service minimum : le SNUipp du Haut-Rhin écrit aux Maires du Haut-Rhin
Service minimum : communiqué de presse du SNUipp du Haut-Rhin
Service minimum d’accueil : le SNUipp écrit à tous les Maires du Haut-Rhin
Service minimum d’accueil : les modalités pratiques
Service minimum d’accueil : questions-réponses ?
Service minimum d’accueil
Grève du mardi 23 mars 2010 : un 4 pages explicatif.
 
rien
Imprimer l'article
rien Répondre à cet article
Ver 15/03/2007
Remerciements SNUipp
adresse

19 Bld Wallach - 68100 MULHOUSE - Tél. 03.89.54.92.58 Fax. 03.89.64.16.61 Courriel : snu68@snuipp.fr

Permanences : Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi de 9h à 17h